Page d'accueil Actualité
Message de Noël du patriarche Cyrille de&nbs…

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies aux archipasteurs, pasteurs, diacres, moines et moniales, et à tous les fidèles enfants de l’Église orthodoxe russe

Bien-aimés dans le Seigneur archipasteurs, honorables prêtres et diacres, moines et moniales aimant Dieu, chers frères et sœurs !

L’amour ineffable de Dieu nous a rassemblés aujourd’hui, pour célébrer dans l’unité de l’esprit par le lien de la paix (Eph 4,3) l’une des plus grandes solennités et, en même temps, l’une des plus mystérieuses fêtes de l’Église : la Nativité de notre Seigneur Jésus Christ. Glorifiant la venue au monde du Sauveur, je vous félicite tous, très chers, à l’occasion de cet heureux événement qui ouvre une ère nouvelle dans les rapports entre Dieu et les hommes.

Chaque fois que nous réfléchissons à ce qui s’est passé il y a 2 000 ans, nous essayons de saisir la grandeur du miracle de l’incarnation divine et ne cessons de nous étonner de la bonté et de la miséricorde de notre Créateur. Durant de longs siècles, l’humanité a langui dans l’attente anxieuse du Pacificateur (Gn 49,10) promis par le Seigneur : Le roi juste et victorieux (Zach 9,9), en qui espèrent les peuples (cf Is 42,4). Et lorsqu’est venue enfin la plénitude des temps, un enfant nous est né (Is 9,5), afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle (Jn 3,16). L’amour de Dieu, qui surpasse l’entendement (Eph 3,19), n'a envoyé dans le monde ni un ambassadeur, ni un ange, ni un dirigeant fort et puissant, comme le pensait les hommes : Dieu Lui-même s’est incarné pour libérer l’homme du pouvoir du péché et du mal.

Oui, cela est digne d’étonnement que le plus grand événement de l’histoire, annoncé par les prophètes de l’Ancien Testament et pressenti même par les plus éminents des penseurs de l’Antiquité, se soit accompli de façon si discrète et si effacée. Bethléem était endormie. Jérusalem dormait. Toute la Judée reposait. Le Seigneur Tout-Puissant, le Roi des rois et le Seigneur de l’univers n’est pas venu au monde aux sons solennels de la trompe (Ps 150,3) et devant une foule en liesse, mais humblement et modestement, dans le silence nocturne d’une pauvre grotte, magnifié par les anges et quelques bergers venus voir ce qui était arrivé (Lc 2,15).

Au début de sa vie terrestre, le Seigneur semble vouloir donner l’exemple de la vertu dans l’humiliation extrême, remarque saint Jean Chrysostome. Seul l’amour parfait est capable d’agir ainsi, qui ne cherche point son intérêt (I Co 13,4-5), ne se vante point, n’exige ni honneur ni gloire, mais est prêt à supporter toutes les privations et les afflictions au nom du bien du prochain. C’est précisément pourquoi, poursuit le docteur de l’Église, le Seigneur reçoit mon corps pour que je puisse contenir Son verbe. Ayant assumé ma chair, Il me donne Son Esprit pour me communiquer ce trésor de vie à la fois en donnant et en recevant » (Homélie sur la Nativité du Christ). En cela se découvre à nous l’amour surabondant de Dieu, que nous avons reçu le véritable trésor de vie, le Seigneur Lui-même, en qui, par qui et pour qui sont toutes choses (cf Rm 11,36).

L’amour est la véritable cause et la force motrice du sacrifice divin. Il a mené le monde à l’existence et créé l’homme, le comblant généreusement de Ses biens. C’est par amour qu’Il est venu le sauver, lorsque lui a perdu la communion avec son Créateur. Selon le dessein du Créateur, le sens de la vie humaine consiste à s’aimer les uns les autres (Jn 14,34). Mais comment y parvenir dans un monde où il y a tant de mal et de haine ? Pour cela, il faut avant tout ouvrir son cœur et le donner à Dieu. Lui seul peut le changer et l’élargir afin qu’étant aujourd’hui si impuissant et si limité, il devienne capable de faire place au prochain et au lointain, à ceux qui nous font du bien, comme à ceux qui nous font du mal, à tous ceux que nous sommes appelés à aimer selon le commandement du Christ, devenant parfaits, comme le Père céleste est parfait (Mt 5,48).

Prosternés en prière devant l’Enfant-Dieu nouveau-né, réfléchissons au don que nous offrirons au Maître de l’univers. Est-il quelque chose qui soit digne et à la hauteur de la majesté du Créateur prééternel ? Oui, il existe, ce don précieux que le Seigneur souhaite plus que tout : notre cœur humble, aimant et clément. Glorifions le Christ incarné non seulement par nos chants magnifiques et en échangeant des vœux, mais avant tout par nos bonnes œuvres. Partageons la joie lumineuse de Noël avec ceux qui sont dans le besoin, réchauffons nos proches de notre sollicitude, visitons les malades et les affligés. Consolons et soutenons les désespérés, prions pour tous ceux dont l’âme est troublée par la tristesse.

La force salvatrice de l’amour guérit de l’indifférence et de la méchanceté, elle soigne la haine et les rancœurs. Elle adoucit les mœurs de ceux qui sont endurcis et corrige maints défauts dans les rapports sociaux ! Si nous agissons ainsi, nous remplirons en vérité notre éminente vocation chrétienne, car par cette effusion de l’amour, suivant le mot de saint Isaac le Syrien, nous devenons semblables à Dieu (Discours ascétiques, 48).

Le mystère de l’incarnation divine est le mystère de la présence réelle de Dieu dans le monde. L’apôtre et évangéliste Jean, ayant contemplé à l’avance le siècle à venir, témoigne de la présence universelle du Seigneur avec les hommes : « Il sera avec eux, et ils seront Son peuple, et Dieu Lui-même sera avec eux » (Ap 21,3). Cependant, ce mystère ineffable de la présence divine commence à se réaliser dès ici-bas, sur la terre, car avec la Nativité du Sauveur le temps est accompli et le royaume de Dieu est proche (Mc 1,15). Nous entrons visiblement dans cette réalité en formant la sainte Église une du Christ, par laquelle nous tous, mes bien-aimés, devenons ambassadeurs et représentants de ce Royaume céleste de l’amour. La certitude étonnante et profonde de ce que « Dieu est avec nous » constitue l’essence de la vie sacramentelle et cachée de l’Église.

Souvenons-nous que si le Tout-Puissant, l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin (Ap 22,13) a pris dans son étreinte l’histoire humaine et a promis de demeurer avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde (Mt 28,20), nous n’avons pas à nous effrayer et à craindre les circonstances alarmantes du temps présent. Répondant à l’amour immense du Sauveur, apprenons à nous confier entièrement au Seigneur et à espérer en Sa Providence, afin de témoigner avec audace et joie jusqu’au second avènement du Christ, jusqu’aux confins de la terre :

Car Dieu est avec nous !

PATRIARCHE DE MOSCOU ET DE TOUTES LES RUSSIES

Nativité du Christ

2023 / 2024

Moscou

Le message est disponible dans les langues suivantes:

Allemand

Anglais

Bielorusse

Chinois simplifié

Chinois traditionnel

Estonien

Grec

Italien

Kazakh

Kirghize

Letton

Lituanien

Ouzbek

Russe

Ukrainien

Partager:
Rencontre du patriarche Cyrille avec le président du DREE et l’exarque patriarcal d’Europe occidentale

09.04.2024

Le patriarche Cyrille a reçu le métropolite Constantin de Zaraïsk

04.04.2024

Condoléances du patriarche Cyrille pour le meurtre de moines du monastère Abo le Grand en Éthiopie

24.02.2024

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies

06.01.2024

Le patriarche Cyrille a eu un entretien téléphonique avec le métropolite Jean de Belgorod

02.01.2024

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion conjointe du Saint-Synode et du Haut Conseil

26.12.2023

Le primat de l’Église orthodoxe russe présente une icône ancienne de la Vierge de Kazan retrouvée et célèbre la liturgie à la cathédrale de la Dormition du Kremlin

04.11.2023

Déclaration de Sa Sainteté le patriarche Cyrille au sujet des événements de l’aéroport de Makhatchkala

30.10.2023

Le patriarche Cyrille donne sa bénédiction à la lecture de prières spéciales pour les archipasteurs et les clercs de l’Église orthodoxe ukrainienne s’efforçant de préserver l’unité de l’Église

30.10.2023

Conflit au Proche-Orient : le patriarche Cyrille a exprimé son soutien au patriarche de Jérusalem

26.10.2023

Le patriarche Cyrille a participé à la rencontre du président Vladimir Poutine avec les représentants des communautés religieuses de Russie

26.10.2023

Le patriarche Cyrille a publié plusieurs déclarations au sujet du projet de loi de la Rada d’Ukraine n°8371

19.10.2023

Le patriarche Cyrille prie pour les morts et les personnes blessées dans la frappe de l’hôpital dans le secteur de Gaza

18.10.2023

Le patriarche Cyrille prie pour la fin rapide du conflit militaire en Terre sainte

07.10.2023

Déclaration de Sa Sainteté le patriarche Cyrille sur la reprise des hostilités dans le Haut-Karabagh

19.09.2023

Rencontre du patriarche Cyrille avec le président du DREE et l’exarque patriarcal d’Europe occidentale

09.04.2024

Le métropolite Antoine de Volokolamsk en pèlerinage en Galilée

04.04.2024

Rencontre du président du DREE avec Sa Béatitude le patriarche Théophile III de Jérusalem

02.04.2024

Consécration d’une église pour la communauté orthodoxe russe du Liban

10.03.2024

Le patriarche de Serbie a reçu le président du DREE

04.03.2024

Le métropolite Antoine en visite de travail en Serbie

04.03.2024

Le métropolite Antoine a participé aux célébrations du 1950e anniversaire du martyre de saint Thomas en Inde

26.02.2024

Le métropolite Antoine rencontre le nouveau primat de l’Église catholique syro-malabare

24.02.2024

Le président du DREE rencontre des représentantes du monachisme en Inde

24.02.2024

Le métropolite Antoine intervient pendant la réunion du Synode de l’Église d’Inde

24.02.2024

Rencontre du président du DREE avec le primat de l’Église orthodoxe d’Antioche

30.01.2024

Le président du DREE a concélébré avec le patriarche d’Antioche à la représentation de l’Église russe à Damas

28.01.2024

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion conjointe du Saint-Synode et du Haut Conseil

26.12.2023

Le président du DREE rencontre l’ambassadeur de Corée en Russie

15.12.2023

Paris : Le président du DREE et l’exarque patriarcal d’Europe occidentale célèbrent la Divine Liturgie à la cathédrale de la Sainte-Trinité

10.12.2023

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب