Page d'accueil Actualité
Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de…

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

Le 28 juin 2020, 3e dimanche après la Pentecôte, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a célébré la Divine liturgie à l’église Notre-Dame-Joie-de-tous-les-affligés.

Des prières ont été dites pendant la litanie instante pour la fin de l’épidémie de coronavirus.

A la fin de l’office, le métropolite Hilarion a prononcé une homélie :

« Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit !

Chers frères et sœurs,

Ce dimanche, le Seigneur, dans la lecture de l’évangile selon saint Mathieu, nous disait que l’homme ne peut servir deux maîtres. Soit il prendra soin de l’un et négligera l’autre, soit il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. « Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon » (Mt 6,24), c’est-à-dire servir Dieu et les richesses matérielles.

Ces paroles du Seigneur à Ses disciples, s’adressent aussi à nous. Il ne s’agit pas de renoncer à toute propriété terrestre et de vivre dans l’inscouciance, la paresse et l’oisiveté. Le Seigneur Jésus Christ, disant de ne pas se soucier du lendemain, ne veut pas dire que les parents ne doivent pas se soucier de leurs enfants, ni les nourrir, ni assurer leur bien-être matériel, ou que les enfants, une fois adultes, n’ont pas à prendre soin de leurs parents âgés. Le Seigneur ne les invite ni à l’inscouciance, ni à la paresse, ni à la passiveté. Il invite à mettre Dieu et le Royaume à la première place. Le reste s’organisera autour de cet axe unique, sur cet unique fondement, sur lequel le Seigneur invite à bâtir sa vie terrestre.

La vie terrestre se compose à la fois de biens spirituels et de biens matériels. Inévitablement, on est amené à prendre soin de soi et de ses proches. Il faut penser non seulement à aujourd’hui, mais au lendemain. Le Seigneur veut que ce souci du lendemain, cette préoccupation du terrestre ne ronge pas le cœur, qu’on ne consacre pas sa vie entière à acquérir prospérité matérielle et richesse terrestre, qu’on n’applique pas son cœur à l’acquisition des biens matériels.

Le Seigneur nous invite à nous soucier de nos proches. Ce sont, en premier lieu, les membres de notre famille, notre parenté, nos amis. Mais le Seigneur nous demande, avant tout, de chercher le Royaume de Dieu et dit que le reste, c’est-à-dire la prospérité matérielle, la richesse matérielle, seront donnés par surcroît si l’on cherche d’abord le Royaume des Cieux.

Ayant entendu ces paroles du Seigneur Jésus Christ aujourd’hui, cherchons à les appliquer à nos vies. Demandons-nous ce que nous cherchons d’abord : la prospérité matérielle, la richesse, le confort, ou bien le Royaume des Cieux offert par le Seigneur Jésus Christ ?

Mais qu’est-ce que le Royaume des Cieux, demanderont certains. Le Seigneur Jésus Christ en parle souvent dans l’Évangile, sans jamais expliquer ce que c’est. Peut-être faut-il mépriser la vie terrestre, ne penser qu’à l’au-delà, mépriser les travaux d’ici-bas, pour ne penser qu’à la vie spirituelle ?

Le Seigneur ne demande pas de quitter le monde, de renier le monde et nos proches, comme le font les moines, qui ont choisi un état particulier. Mais il dit qu’il faut mettre Dieu à la première place, que Dieu doit être toujours dans nos cœurs. Ceci s’adresse aussi bien aux moines qu’aux laïcs.

Le Seigneur n’explique pas ce qu’est le Royaume des Cieux, mais chacun connaît ce Royaume par expérience spirituelle. En allant au magasin, au marché, dans un lieu public comme le cinéma, le théâtre, la salle de concert, on n’y trouve pas le Royaume des Cieux, on ne peut y acquérir que des biens matériels ou éprouver un plaisir esthéthique. En venant à l’église, en priant ensemble, en communiant aux Saints Mystères du Christ, on devient participant du Royaume des Cieux qui n’est pas loin, et n’est pas réservé à une époque lointaine, à l’outre-tombe, au Royaume de l’au-delà, mais qui est présent ici, parmi nous et, comme dit le Seigneur, au-dedans de nous.

Pour autant, on peut venir à l’église et ne pas sentir le Royaume des Cieux dans son cœur. On peut assister à l’office, debout, perdu dans ses pensées, égaré dans ses sentiments ; on entend les prières, mais on pense en même temps aux biens matériels ; on entend le chant du chœur, mais on pense au lendemain.

Le Seigneur nous appelle à nous concentrer sur le service divin, à s’appliquer à sa participation, à écouter les lectures de l’Écriture Sainte et les prières chantées par le chœur ou lues par le prêtre, le diacre ou le lecteur. Chaque mot de ces prières est fort d’une puissance vivifiante et thaumaturgique : à nous d’apprendre à entendre ces paroles et à les appliquer à notre vie.

La parole du Seigneur Jésus Christ dans l’Évangile agit différemment selon les gens, et chacun l’interprète à sa manière. Malheureusement, il y a des interprétations fausses, erronées, inexactes. Pour s’en garder, il faut se référer à l’interprétation que l’Église du Christ a donnée de l’Écriture Sainte.

Au cours des siècles, l’Écriture Sainte a été lue dans les églises, et les pères l’ont interprétée. Aujourd’hui, nous faisons mémoire de deux théologiens occidentaux, saint Jérôme de Stridon, et saint Augustin d’Hippone.

Saint Jérôme était l’un des hommes les plus savants de son temps. Il possédait l’hébreu et le grec à la perfection, mais sa langue maternelle était le latin. Il traduisit toute la Bible en latin, l’Ancien Testament depuis l’hébreu, le Nouveau Testament depuis le grec. Il écrivit de nombreux traités de théologie, notamment des commentaires sur l’Évangile de Mathieu, que chacun peut lire, puisqu’ils sont disponibles sur internet.

Saint Augustin, évêque d’Hippone, vécut peu après saint Jérôme, mais ils furent en correspondance. Ils débattaient même parfois de certains points de doctrine. Saint Augustin a laissé une œuvre immense, notamment un traité intitulé « de la concordance des évangélistes », où il compare les récits des quatre évangélistes là où la narration semble différer, disant qu’il faut superposer ces récits les uns sur les autres pour retrouver le tableau de ce qui se passait pendant la vie terrestre du Seigneur Jésus Christ.

Les œuvres des pères sont une immense richesse. Ce sont elles, les œuvres des pères orientaux, occidentaux, grecs, syriens, latins, qui contiennent l’interprétation de l’Écriture Sainte reçue par l’Église, nous permettant de pénétrer plus profondément dans le texte évangélique.

Mais aucun commentaire, même le livre le plus savant et le plus sage ne remplacera l’expérience personnelle de vie en Christ. On peut avoir lu quantité d’œuvres des pères sur le Royaume des Cieux, sans jamais comprendre de quoi il s’agit, si le cœur et l’âme n’en font pas l’expérience vivante. L’Église permet d’approcher le Royaume par la Divine liturgie, par les sacrements, par la structure de la vie liturgique. Elle permet d’approcher le Royaume des Cieux que tout homme qui a cru au Christ attend, s’il observe les commandements évangéliques et vit comme le veut le Christ.

Apprenons de l’Évangile la sagesse de la vie. Soyons attentifs aux paroles du Seigneur Jésus Christ qui enseigne comment vivre et que mettre à la première place, comment chercher le Royaume céleste. Souvenons-nous que tout le reste, suivant, sa parole, sera donné par surcroît : la santé du corps et la santé de l’âme, la richesse matérielle et la richesse spirituelle. Amen. Bonne fête à tous. »

Partager:
Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée ne se considère pas comme le premier entre égaux, mais comme étant au-dessus de tous les autres

20.11.2021

Réunion du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe

08.11.2021

Réponses de Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies au magazine « Forbes France »

26.10.2021

Le patriarche Cyrille a répondu aux questions des participants du IXe festival « Foi et parole »

22.10.2021

Rencontre tripartite des leaders religieux de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie

13.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée est tombé dans le schisme

27.09.2021

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion du Saint-Synode de l’Église russe

23.09.2021

Le patriarche Cyrille inaugure une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

16.09.2021

Le patriarche Cyrille ouvrira une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

14.09.2021

Le patriarche Cyrille : Les forces du mal déchirent l’unité des Églises orthodoxes

29.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite au décès du président du Conseil des Musulmans d'Ouzbékistan

24.08.2021

Félicitations patriarcales au métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine à l'occasion de l'anniversaire de son intronisation

17.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite aux décès causés par l'explosion d'une citerne de carburant au Liban

16.08.2021

Le métropolite Hilarion : pour la première fois, les violations des droits des fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne ont été reconnues au niveau international

21.11.2021

Le métropolite Hilarion a qualifié d’infondées les déclarations des États-Unis sur les « violations des libertés religieuses en Russie »

21.11.2021

Le président du DREE en visite à la Représentation permanente de la Russie à l’ONU

17.11.2021

Le président du DREE à la représentation du Patriarcat de Moscou aux États-Unis

16.11.2021

Le métropolite Hilarion a salué la résolution du Comité des droits de l’homme de l’ONU sur les persécutions contre l’Église orthodoxe ukrainienne

16.11.2021

Le métropolite Hilarion : Le patriarche Bartholomée a initié un schisme sur le territoire canonique de l’Église russe

15.11.2021

Le président du DREE est intervenu à l’ouverture d’une conférence théologique au séminaire orthodoxe Saint-Vladimir de New York

12.11.2021

Le président du DREE a rencontré le secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États

09.11.2021

Le métropolite Hilarion : Le prix Nobel de la paix est devenu un instrument de manipulation politique

31.10.2021

Le métropolite Hilarion : Les défenseurs libéraux des droits de l’homme nient un droit fondamental : celui de naître

30.10.2021

Le métropolite Hilarion : L’Église invite à garder la mémoire des victimes innocentes des répressions

30.10.2021

A Londres, négociations entre le président du DREE et le représentant de l’archevêque de Canterbury sur les contacts avec l’Église orthodoxe

27.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a répondu aux question de RIA Novosti

26.10.2021

Le métropolite Hilarion à Oxford

26.10.2021

Le président du DREE a participé à l’inauguration de l’exposition « Moscou grecque. De Théophane le Grec à nos jours »

23.10.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Page is available in the following languages
Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب