Page d'accueil Analyse
Le patriarche Bartholomée s’est conduit de façon e…

Le patriarche Bartholomée s’est conduit de façon extrêmement incohérente

Le protopresbytre Ioannis K. Diotis est théologien, publiciste, écrivain et éditeur (récompensé par l’Académie des sciences d’Athènes).

Le patriarche œcuménique Bartholomée s’en est pris avec une hostilité inédite à l’Église orthodoxe russe qui représente près de la moitié du monde orthodoxe. Ce comportement du patriarche est incohérent. Voici quelques-uns des « épanchements » du patriarche, sortis droit du cœur, tels qu’ils ont été publiés le 2 février 2023 par le portail « L’Arche de l’Orthodoxie ».

« C’est l’Église russe, dépourvue d’une saine conscience ecclésiale, et non l’autocéphalie ukrainienne qui a approfondi le gouffre entre Ukrainiens et Russes. »

C’est pourtant bien à ce patriarche que fait défaut la conscience ecclésiale orthodoxe. Car c’est lui qui, par son intrusion non canonique dans une juridiction ecclésiale étrangère, dépendant du Patriarcat de Moscou, a aggravé le schisme en Ukraine. C’est lui qui a octroyé une pseudo-autocéphalie à la pseudo-église qu’il a fondée à Kiev composée de schismatiques, d’excommuniés, d’imposteurs n’ayant pas été ordonnés ou anathématisées, le faux évêque et faux primat Épiphane en tête. Il a tenté de tromper tous les chefs d’Église, tout le plérôme de l’orthodoxie en affirmant avoir rétabli dans leur rang du point de vue de l’ecclésiologie tous ceux contre lesquels le Patriarcat de Moscou avait émis des sanctions canoniques. En tant que journaliste, j’ai demandé au patriarche de rendre publique la procédure de réintégration des personnes soumises à des sanctions ecclésiastiques. Il a répondu par un silence couvrant sa totale nudité du point de vue ecclésiologique. Une fois encore, le patriarche est confronté à un défi parce qu’il a l’obligation de le faire. C’est une exigence véritablement universelle, c’est une exigence du plérôme de l’orthodoxie.

Je m’arrêterai à ce sujet, car il est fondamental. La question ukrainienne continue de déchirer l’unité de l’orthodoxie à cause des schismes apparus ça et là. Le seul responsable de cette triste situation dans l’Église est le patriarche Bartholomée.

Attention, chers lecteurs, attention, attention ! Le patriarche se dément lui-même.

C’est le même patriarche qui avait convoqué la synaxe des primats de toutes les Églises autocéphales à Chambésy, près de Genève (21-27 janvier 2016). Les éditions « Diaconie apostolique » de l’Église orthodoxe grecque ont publié un magnifique volume, lourd de 542 pages, contenant les procès-verbaux et tous les documents de cette réunion solennelle sous le titre « Synaxe des Primats des Saintes Églises orthodoxes autocéphales » (1e édition octobre 2021).

Écoutez bien ! Dans le courant des nombreuses et longues discussions des sept jours qu’a duré cette réunion, le patriarche Bartholomée a, notamment, déclaré sans équivoque et clairement : 1) « L’unité de l’Église doit se manifester non seulement en paroles, mais en actes » (p. 62). 2) « Je déclare officiellement que la sainte Église de Constantinople n’a l’intention d’entreprendre quoi que ce soit relativement à la vie de l’Église en Ukraine, d’autant plus de légaliser le schisme ou d’octroyer l’autocéphalie » (p. 150). 3) Nous tous ici présents reconnaissons Mgr Onuphre comme l’unique métropolite canonique de Kiev » (p. 71). 4) « Face à cette sainte assemblée, je répète que chaque fois que les hiérarques du Patriarcat œcuménique se rendent en Ukraine, ils rendent d’abord visite au métropolite Onuphre de Kiev » (p. 151). 5) « Philarète est un schismatique. J’ai donné aux clercs ukrainiens de la diaspora exerçant dans la juridiction du Patriarcat œcuménique des instructions claires pour qu’ils s’abstiennent de toute communion dans les sacrements et de célébrations communes avec les schismatiques » (p. 77-78). 6) Nous considérons les relations fraternelles entre les Églises de Constantinople et de Moscou comme un bien précieux (p. 78). « Les droits canoniques de la Sainte Église russe en Ukraine ne font aucun doute » (p. 77). 8) « La sainte Église de Constantinople n’a aucunement l’intention de s’ingérer dans les affaires internes des Églises autocéphales, elle agit toujours à la demande de l’Église intéressée » (p. 77). 9) Le patriarche œcuménique travaille à la résolution des problèmes en s’appuyant sur les moyens prévus par le droit canon (p. 77). 10) « Je propose de prendre avec notre sœur l’Église russe une décision pour contribuer à guérir la blessure du schisme dans l’Église en Ukraine » (p. 155). 11) Tous les participants de cette assemblée conviennent avec le patriarche Bartholomée et reconnaissent que l’Église orthodoxe ukrainienne fait partie de la juridiction du Patriarcat de Moscou.

Horreur, horreur, horreur ! En accordant arbitrairement une pseudo-autocéphalie à sa pseudo-Église de Kiev, le patriarche Bartholomée a enlevé toute valeur à ce qu’il avait déclaré à la synaxe des primats ; en s’ingérant dans une juridiction ecclésiastique qui n’est pas la sienne, mais est subordonnée au Patriarcat de Moscou, il a commis un crime canonique grave. Or, l’Église canonique dirigée par le métropolite Onuphre n’avait pas demandé l’autocéphalie. Le patriarche Bartholomée s’est rendu coupable d’un crime canonique concret en introduisant à sa place un second évêque (le pseudo-évêque Épiphane, ce qui est absolument interdit par les saints canons. La conduite du patriarche se distingue par son incohérence.

La première calomnie du patriarche Bartholomée contre l’Église russe ayant nécessité une réfutation aussi détaillée, nous nous bornerons ensuite à citer les « épanchements » offensants débordant du cœur patriarcal :

« Moscou cherche à anéantir l’ordre ecclésiastique » ; « l’Église russe crée une tension dans les rapports orthodoxes » ; « l’Église russe a des ambitions papales » ; « Moscou ne reconnaît pas aux Ukrainiens le droit à une Église autocéphale parce qu’il veut les opprimer violemment, il veut transformer l’orthodoxie en une confédération d’Église pour garder la parole » ; « Moscou possède une mentalité hégémoniste ouvertement méprisante » ; « l’Église russe aspire résolument au meurtre de sa propre mère » ; « l’Église russe doit demander pardon des malheurs qu’elle a causés à l’orthodoxie ».

Toutes ces insultes sont insupportables de la part d’un patriarche. Elles contrastent terriblement avec ce que le patriarche Bartholomée déclarait à la synaxe des primats et le contredit. Personne ne l’avait défié. Il s’est le premier lancé dans l’illégalité en se joignant à l’Amérique soumise par les francs-maçons pour lutter contre la Russie orthodoxe.

Après s’être contredit d’une façon aussi glaçante, après s’être aussi maladivement ridiculisé, le patriarche Bartholomée ne peut plus être respecté en tant que personnalité publique. Il ne mérite désormais plus aucune confiance.

Partager:
Le patriarche Cyrille a présidé une réunion ordinaire du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe

30.05.2024

Le patriarche Cyrille est attristé et indigné de l’interdiction d’entrée sur le territoire du Kosovo faite au patriarche et aux évêques de l’Église serbe

17.05.2024

L’OSCE surveille la situation autour des droits des fidèles en Ukraine

16.05.2024

Message pascal du patriarche CYRILLE de Moscou et de toutes les Russies

04.05.2024

Le patriarche Cyrille a présidé une nouvelle réunion du Haut Conseil ecclésiastique

16.04.2024

Rencontre du patriarche Cyrille avec le président du DREE et l’exarque patriarcal d’Europe occidentale

09.04.2024

Le patriarche Cyrille a reçu le métropolite Constantin de Zaraïsk

04.04.2024

Condoléances du patriarche Cyrille pour le meurtre de moines du monastère Abo le Grand en Éthiopie

24.02.2024

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies

06.01.2024

Le patriarche Cyrille a eu un entretien téléphonique avec le métropolite Jean de Belgorod

02.01.2024

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion conjointe du Saint-Synode et du Haut Conseil

26.12.2023

Le primat de l’Église orthodoxe russe présente une icône ancienne de la Vierge de Kazan retrouvée et célèbre la liturgie à la cathédrale de la Dormition du Kremlin

04.11.2023

Déclaration de Sa Sainteté le patriarche Cyrille au sujet des événements de l’aéroport de Makhatchkala

30.10.2023

Le patriarche Cyrille donne sa bénédiction à la lecture de prières spéciales pour les archipasteurs et les clercs de l’Église orthodoxe ukrainienne s’efforçant de préserver l’unité de l’Église

30.10.2023

Conflit au Proche-Orient : le patriarche Cyrille a exprimé son soutien au patriarche de Jérusalem

26.10.2023

Le Synode constate l’impossibilité de concélébrer avec les hiérarques de l’Église bulgare entrés en communion avec les schismatiques

30.05.2024

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion ordinaire du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe

30.05.2024

Le président du DREE préside les festivités du cinquième anniversaire de l’église de Tous-les-Saints de Strasbourg

26.05.2024

Fin du voyage de travail du président du DREE à Chypre

21.05.2024

Le président du Département des relations ecclésiastiques extérieures a visité le monastère de Kykkos

21.05.2024

Le métropolite Antoine de Volokolamsk a rencontré les hiérarques de l’Église orthodoxe de Chypre

20.05.2024

Le président du DREE a rencontré le métropolite Athanase de Limassol

20.05.2024

Le président du DREE rencontre le dirigeant du Tatarstan à Kazan

14.05.2024

Le primat de l’Église orthodoxe japonaise autonome et le président du DREE ont célébré la liturgie à Tokyo

21.04.2024

Rencontre du patriarche Cyrille avec le président du DREE et l’exarque patriarcal d’Europe occidentale

09.04.2024

Le métropolite Antoine de Volokolamsk en pèlerinage en Galilée

04.04.2024

Rencontre du président du DREE avec Sa Béatitude le patriarche Théophile III de Jérusalem

02.04.2024

Consécration d’une église pour la communauté orthodoxe russe du Liban

10.03.2024

Le patriarche de Serbie a reçu le président du DREE

04.03.2024

Le métropolite Antoine en visite de travail en Serbie

04.03.2024

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Page is available in the following languages
Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب