Page d'accueil Analyse
La situation des chrétiens en Afrique

La situation des chrétiens en Afrique

Illustration 1.jpeg

En quelques années, l’épicentre des persécutions contre les chrétiens s’est déplacé du Proche-Orient à l’Afrique. La situation est particulièrement alarmante au Nigéria. Le niveau de violence anti-chrétienne y est plus élévé que partout au monde.

En 2020, les faits de persécutions contre les chrétiens ont augmenté d’un tiers par rapport à l’année 2019. 91% des assassinats de chrétiens ont eu lieu au Nigéria (4333 morts sur 4761). Les 150 millions d’habitants de ce pays sont répartis en près de 350 groupes ethniques, parlant 250 langues différentes. 50% des Nigérians sont musulmans, 40% sont chrétiens, pour 10% d’adeptes des religions traditionnelles. Depuis 2010, la principale menace pour les chrétiens constitue le groupe terroriste « Boko Haram ». Depuis 2015, les terroristes de « Boko Haram » se sont officiellement associés à ceux de « l’État islamique ».

En 2012, environ 35000 chrétiens ont fui le Nigéria du Nord. De 2011 à 2021, les extrémistes nigérians ont tué plus de 37000 personnes, dont la majorité absolue était des chrétiens, soit environ 4000 victimes par an, plus de 300 par mois et 10 par jour.

Les terroristes de « Boko Haram » enlèvent souvent des pasteurs chrétiens. En 2021, un groupe de terroristes a enlevé le pasteur nigérian Bulus Yikura et a exigé une rançon. Dans une vidéo publiée sur le web, on voit les ravisseurs presser un couteau sur la gorge du pasteur, habillé d’une robe orange. La rançon a été versée quelques heures avant l’échéance, et il a été libéré début mars. Le 26 mars, les terroristes ont enlevé 8 chrétiens au Nigéria, après avoir arrêté leur minibus sur la route de Kaduna à Kafanchan. Une rançon de 50 millions de nairas (environ 125000 dollars) a été exigée. L’enlèvement de citoyens, notamment de chrétiens, est l’une des principales sources de revenus de « Boko Haram ». En mars, les membres de ce groupe ont enlevé un autre pasteur en vue d’obtenir une rançon.

Les chrétiens Nigérians subissent aussi fréquemment les attaques de tribus musulmanes nomades, les Foulani ou Peuls. Aujourd’hui, la tribu foulani compte 35 millions de personnes, dispersées dans 15 pays d’Afrique. De 2014 à 2019, au moins 7000 personnes ont été victimes des Peuls. En mars 2021, ils ont tué à la machette un chrétien de 36 ans, Bitrus Cholloma. Le jeune homme laisse une femme et quatre enfants. Le même mois, dans l’état de Benue, un prêtre catholique, Ferdinand Fanen Ngugban, et six de ses paroissiens, ont été abattus à coups de fusil.

Illustration_2.jpg

Les chrétiens sont souvent l’objet d’enlèvement en vue d’obtenir une rançon. Si la rançon n’est pas versée, ils sont éliminés. Fin février 2021, au sud du Nigéria, dans l’état du Delta, des bandits inconnus ont enlevé un prêtre catholique, le père Harrison Egwuenu, directeur du collège Saint-Georges d’Obinomba.

Outre le Nigéria, les chrétiens font l’objet d’attaques systématiques dans l’état voisin du Mali. Le 18 mars 2021, le pasteur Johann Giang Bitrusiz, de l’église baptiste de Shien, au Niger, a été enlevé par les rebelles. Une rançon de près de 158000 dollars a été exigée. Le 21 mars 2021, dans plusieurs villages du Toua, au Nord-Ouest du Nigéria, les rebelles ont tué 141 personnes. Les bandits armés sont arrivés le soir en moto au village et ont tiré au hasard sur les habitants. Ces pays sont ravagés par les rebelles de l’organisation extrémiste « Etat islamique en Afrique occidentale », structure de l’Etat islamique.

En Afrique orientale, en Somalie, au Kenya et dans d’autres pays, les persécutions contre les chrétiens sont le fait du groupe terroriste « Ach-Chabab ». La tactique des terroristes consiste à traquer les cars faisant la liaison entre les villes. Ils séparent les passagers musulmans des passagers chrétiens, après quoi ces derniers sont tués. Par ailleurs, des séries d’incendies ont détruit de nombreuses églises du Kénya début 2021.

Illustration_3.jpg

Ces derniers temps, les groupes terroristes ont redoublé d’activité en République démocratique du Congo, en République centrale africaine, au Cameroun et au Mozambique. La principale menace pour la population du Congo est représentée par le groupe « Forces démocratiques unies ». Durant la seule année 2020, les FDU se sont rendues responsables de 849 morts parmi la population civile, majoritairement des chrétiens. En janvier 2021, les rebelles des FDU ont assassiné en masse les habitants de villages à population principalement chrétienne. Près de 100 personnes ont été tuées. En mars 2021, les terroristes ont commis plusieurs attaques contre la population, faisant des dizaines de victimes parmi les chrétiens. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans l’attaque de la ville de Palma, au Nord du Mozambique, où sont concentrés de nombreux citoyens français, employés de l’entreprise Total qui construit le plus grand complexe de retraitement et de liquification du gaz naturel du Sud de l’Afrique. Les militaires ont annoncé avoir délivré avec succès la ville, une opération qui a duré plusieurs jours.

En mars 2021, les rebelles se sont de nouveau attaqué à l’Éthiopie, déjà victimes de leurs violences en 2019-2020. Au moins 29 personnes ont été assassinées par les extrémistes dans l’attaque d’une paroisse de l’Église éthiopienne, dans la région d’Oromia, au centre du pays. Le recteur de l’église et 21 femmes, dont certaines accompagnées d’enfants, ont été tués. Les assaillants apparteniennent à l’aile armée du « Front de libération d’Oromo ».

Les attaques systématiques contre les églises, le clergé et les fidèles de l’Église éthiopienne ont commencé en 2019 par une série de pogroms contre les églises et les monastères, des assassinats de prêtres et de fidèles, notamment pendant les offices liturgiques. Des centaines de personnes ont été tuées, des milliers ont été blessées.

En 2020, les attaques extrémistes se sont poursuivies, atteignant la capitale, Addis-Abeba. Les rebelles s’en sont pris aux plus grandes églises et ont organisé un pogrom sur le chantier d’une église en construction. Les attaques armées ont continué dans le reste du pays.

Sur toute la période, on peut parler de plusieurs milliers de personnes assassinées, de dizaines de milliers de blessés, dont un grand nombre resteront sévèrement handicapés. S’ajoute à ce nombre un millier de disparus. Les terroristes coupent les membres de leurs victimes, leur brisent la colonne vertébrale, les aveuglent, etc. Les assassinats sont effectués avec une cruauté exceptionnelle, la plupart du temps les victimes sont lapidées ou tuées à coup d’armatures. Les terroristes ne regardent ni au sexe, ni à l’âge des victimes, parmi lesquelles figurent quantité de femmes, d’enfants et de vieillards.

Ces derniers temps, les extrémistes s’attaquent régulièrement à des villages chrétiens du Nord-Est du pays, tuant et violentant les habitants, brûlant les églises avec les fidèles.

Illustration_4.jpg

L’Église orthodoxe russe fait son possible pour défendre les chrétiens d’Afrique. Ces dernières années, des contacts directs ont été établis avec les principales Églises chrétiennes du continent, notamment les deux plus importantes, soit l’Église éthiopienne et l’Église copte, dans le cadre de commissions de dialogue bilatéral. Les primats des Églises copte et éthiopienne sont venus plus d’une fois en Russie.

En général, les faits de persécution restent impunis, les médias les passent sous silence et le monde continue à rester dans l’ignorance de la situation. Aussi, l’une des formes essentielles de soutien aux chrétiens de l’Église éthiopienne est de faire connaître leur situation à l’opinion publique mondiale.

A la demande de l’Église éthiopienne, le Patriarcat de Moscou s’est efforcé d’attirer l’attention de l’opinion publique dans le monde sur les persécutions en Éthiopie. Il entretient des contacts permanents avec la hiérarchie de l’Église éthiopienne, dont les évêques adressent au DREE leurs demande d’aide humanitaire. En Éthiopie, la sympathie traditionnelle pour la Russie et l’Église orthodoxe russe reste vive. A l’automne 2019, une délégation de représentants des médias chrétiens et laïcs russes, présidée par le hiéromoine Stéphane (Igoumnov), secrétaire du DREE chargé des relations interchrétiennes, s’est rendue en Ethiopie. Dans différentes régions du pays, des foules d’habitants venaient à la rencontre du groupe, portant des drapeaux russes et des portraits de Vladimir Poutine et du patriarche Cyrille.

Illustration_5.jpg

En décembre 2019, le patriarche Cyrille a envoyé une lettre au patriarche d’Éthiopie Abuna Matthias et au premier ministre A. Ali, exprimant l’inquiétude que lui inspire le développement de la situation, et assurant l’Église éthiopienne de son soutien. Dans sa lettre, Sa Sainteté remarque que les événements d’Éthiopie sont à mettre sur le même plan que les persécutions contre les Églises chrétiennes dans différentes régions du monde, où l’on cherche à utiliser le facteur religieux pour atteindre des buts politiques et, parallèlement, affaiblir et effrayer les communautés chrétiennes traditionnelles.

Pour attirer l’attention sur la situation en Éthiopie et dans d’autres pays d’Afrique, une conférence internationale a été organisé en ligne en décembre 2020 sur « La situation des chrétiens en Afrique ». Le patriarche copte Tawadros II y est intervenu, ainsi que les représentants des principales Églises chrétiennes des pays d’Afrique euquatoriale.

Dans ce contexte, il convient de souligner que l’Égypte joue le rôle de « porte » sur l’Afrique, le partenaire clé dans la réalisation des projets d’aide aux chrétiens africains étant l’Église copte, grâce au rôle et à la grande influence de cette communauté sur le continent africain.

Illustration_6.jpg

L’Église copte entretient des contacts étroits avec le Patriarcat de Moscou, en particulier ces 7 dernières années. L’Église copte a été la première des Églises orientales avec laquelle l’Église orthodoxe russe a organisé une commission de dialogue (en 2016). La commission poursuit son travail. Le patriarche Tawadros est venu deux fois en Russie (2014 et 2017), a rencontré le président Vladimir Poutine et le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies. L’Église copte et le Patriarcat de Moscou échangent régulièrement des délégations de moines, de représentants des médias, des départements synodaux.

Illustration_7.jpg Le Patriarcat de Moscou organise aussi des projets de coopération avec les chrétiens du Nigéria, afin d’attirer l’attention sur les souffrances des chrétiens de ce pays. Le Département des relations ecclésiastiques extérieures a établi des contacts avec les principales Églises nigériennes. En 2019, Antony Kehinde Adebayo, représentant d’une des plus grandes communautés chrétiennes du Nigéria, est venu en Russie.

Le Département des relations ecclésiastiques extérieures est directement en contact avec les représentants des chrétiens d’Afrique qui font confiance à l’Église orthodoxe russe. Ces contacts sont une ressource unique, nécessaire à la réalisation de projets humanitaires en Afrique.

L’organisation d’aide humanitaire est particulièrement d’actualité pour l’Éthiopie et pour le Nigéria. Les chrétiens des autres pays sont principalement demandeurs de soutien informationnel de la part de la Russie : ils souhaitent que l’attention de la communauté internationale soit attirée sur les répressions contre les chrétiens. Les échanges de visites avec les églises africaines sont aussi une forme importante de soutien, particulièrement dans les pays où les chrétiens sont minoritaires.

Auteur
édition du portail
Partager:
Rencontre tripartite des leaders religieux de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie

13.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée est tombé dans le schisme

27.09.2021

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion du Saint-Synode de l’Église russe

23.09.2021

Le patriarche Cyrille inaugure une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

16.09.2021

Le patriarche Cyrille ouvrira une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

14.09.2021

Le patriarche Cyrille : Les forces du mal déchirent l’unité des Églises orthodoxes

29.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite au décès du président du Conseil des Musulmans d'Ouzbékistan

24.08.2021

Félicitations patriarcales au métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine à l'occasion de l'anniversaire de son intronisation

17.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite aux décès causés par l'explosion d'une citerne de carburant au Liban

16.08.2021

Condoléances de Sa Sainteté le patriarche Cyrille suite aux décès causés par des inondations dans le nord de la Turquie

16.08.2021

Message de félicitations du patriarche Cyrille au métropolite Hilarion de Volokolamsk pour son 55e anniversaire

24.07.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré les leaders musulmans de Kazan

21.07.2021

Condoléances du patriarche Cyrille après les inondations meurtrières en Belgique

18.07.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le président du DREE rencontre le pape François

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a participé à une rencontre interreligieuse sur le thème « Religion et enseignement »

06.10.2021

Le président du DREE a rencontré l’ambassadeur de Russie près le Saint-Siège

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a rencontré le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens

05.10.2021

Le métropolite Hilarion : Les Églises recherchent une unité sur le thème du changement climatique

04.10.2021

L’Église orthodoxe russe inquiète du sort des sanctuaires chrétiens du Kosovo

04.10.2021

A Rome, le président du DREE a participé au Sommet des leaders religieux sur le changement climatique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : Le Saint-Synode décidera des formes de la présence de l’Église russe en Afrique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : le patriarche Bartholomée a complètement perdu toute conscience canonique

04.10.2021

Présentation de la traduction chinoise du livre du patriarche Cyrille « Pensées pour chaque jour »

01.10.2021

A l’Institut des Hautes-Études Saints-Cyrille-et-Méthode, une conférence patristique sur « L’héritage patristique de saint Ambroise de Milan »

30.09.2021

Séance plénière de la Commission synodale biblique et théologique

29.09.2021

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion du Saint-Synode de l’Église russe

23.09.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب